• Rencontres

  • Rappel

  • Plan Quinquennal

  • III AG JMV 2010

  • Guestbook


    Adriane Santos
    mar., 24 avril 2012, 08:59:01 -0400
    Olá! Bom dia aos Jovens Marianos, espalhados pelo ...

    Víctor
    lun., 16 avril 2012, 08:15:32 -0400
    Hola gente del Internacional. Les pedimos que nos ...

    Carlos Guzman Rep. Dom
    jeu., 19 janv. 2012, 18:59:37 -0500
    Saludos herman@s de JMV, desde Rep. Dom. Les desea...

    Nicole
    ven., 13 janv. 2012, 09:21:34 -0500
    Mis queridos jóvenes de la JMV, un abrazo apretado...

    Vitalina
    lun., 26 déc. 2011, 20:57:12 -0500
    Hello! You have a very informative site! And here'...

  • Don

  • FANS de JMV Internacional

VI EMLA, Saint Domingue 2008

EMLA VI

La Bienvenue

Il était prévu qu’à 16 heures les participants qui étaient déjà dans le pays se retrouvent à la Maison d’Evangélisation Jean Paul II, qui serait notre résidence pour une semaine. Les jeunes de Chile arrivèrent le premier avec grand vacarme et enthousiasme, recevant par la suite les autres participants, brisant ainsi les frontières et c’est ainsi qu’ils gagnèrent la sympathie des autres jeunes JMV.

L’Eucharistie fut présidée par le Nouveau Nonce Apostolique du pays, accompagné des autres Prêtres qui se trouvaient en ce moment dans la crypte afin d’initier la Rencontre. Avant de poursuivre l’Eucharistie, il a été passé en revue la liste des différents pays qui se trouvaient réunis.

Le logo du VI EMLA Saint Domingue 2008 a été présenté dans un acte de Pantomime d’ouverture, et tout au long de la nuit la cordialité, la sympathie imprégnaient l’ambiance. Les présentations se firent par Régions : les Pays Bolivariens, le Cône Sud, le Brésil, l’Amérique Centrale, le Mexique, le Caraïbe et l’Espagne ; avec l’invocation à l’Esprit Saint nous terminons la nuit du Dimanche.

21 Juillet: 1er jour de la Rencontre

Au son de cloche et de musique douce, c’est l’alerte que nous devons être prêts pour commencer la journée, beaucoup effrayés par le son de la cloche qui ne cessait de sonner. L’Eucharistie était préparée par la Délégation d’Haïti et avec l’égayement des chants de la Délégation du Porto Rico.

Notre premier exposant fut le prêtre Salvadorien qui nous à mis à jour avec le premier thème de la Rencontre : « Analyse de la Réalité Latino-américaine », nous donnant des pistes et aidant à étendre nos horizons sur ce qui en réalité se passe y existe dans le Continent auquel nous appartenons. Comment oublier les Aérobies du jour que les jeunes du Porto Rico nous ont fait tous danser et sauter dans toutes les animations.

Chaque communauté de Vie présenta de manière différente les questions formulées sur le thème. A la charge du même exposant, le second thème du jour « Insertion Ecclésiale », lequel traitait durement de comment les jeunes s’introduisent dans la vie ecclésiale dans leurs différents milieux ; présentant leurs barrières et difficultés. Nous nous sommes divisés par Régions pour faciliter le travail et évaluer selon nos réalités.

Il était plus de 22 h et nous étions encore réunis par régions, évaluant les différentes lignes tracées. Après le travail, nous nous sommes dirigés à la Crypte pour terminer le jour avec la Prière Finale à la charge de la Délégation Vénézuelienne, qui nous demandait ce que nous souhaitions changer dans notre Continent de l’Espérance.

22 Juillet: 2ème jour de la Rencontre

En ce jour la délégation du Pérou organisait l’Eucharistie et aussi démontrait ses prouesses en chantant lors de la Messe.

Notre très cher second exposant Pavol Noga, qui avec sa simplicité agagné la sympathie de tous avec le thème : « Consécration Mariale et les vertus propres de la JMV » ; nous montrantainsi la spiritualité de tout jeune vincentien à partir du moment où nous sommes une Association issue de marie jusqu’aux caractéristiques et vertus qui nous distinguent du Monde entier. On écoute!

Avec des présentations cocasses et animées, les différents groupes présentaient les conclusions du thème, le second mais qui fermait la scénique du jour « Spiritualité Laïque Vincentienne » nous enseignant les aspects communs que nous avons avec les autres branches de la FV.

Le premier acte culturel était à la charge des pays bolivariens et comment oublier «J’ai perdu la cuillère » qui nous a fait beaucoup danser jusqu’après que tout soit terminé, « Turcs et Magallanes » entre autres…

En procession et par pays avec nos drapeaux, nous nous sommes dirigés vers la crypte pour prier à Notre Mère intercesseur avec une belle prière à pleine voix et unis nous terminons la nuit.

23 Juillet: 3ème Jour de la Rencontre

Aujourd’hui la Bolivie se chargeait de l’Eucharistie du jour, un peu plus tard s’en est suivi le petit-déjeuner où l’on pouvait déjà voir l’intégration des jeunes participants, étant ce jour le Centre d’Attention des Volontaires. N’est-cepas beau ? Etpour ce jour le thème très attendu par tous le « Changement Systémique » avec pour exposante Uca, membre exemplaire de l’AIC internationale. En s’appuyant sur les images et les vidéos vraies montrant les différents Travaux que les Branches de la GV dans le monde ont épisodiquement réalisé, nous encourageant à initier un Changement Systémique.

Dans la soirée, nous devions travailler sur le Brouillon du Règlement du Conseil Latino-américain. Nous sommes réunis par Régions et après avec toujours par pays. La même chose nous permit de beaucoup parler déjà que chaque fois on s’étendait plus et sans aucune conclusion, et en plus de la chaleur qui nous fatiguait plus. Le travail fut reporté pour le moment des représentations culturelles. Deux délégués par Région participaient dans ladite réunion. Les volontaires au moment de mettre la propreté entonnaient des grandes et mélodieuses chansons qui remplissaient de joie tous ceux qui s’y afféraient et ainsi pendant toute la semaine.

24 Juillet: 4ème Jour de la Rencontre

Ce jour est le plus long de tous dans lequel se concentrait tout le travail des jours antérieurs. La région APU se chargeait de l’Eucharistie pour ainsi commencer avec bon pied.

Les lignes d’action nous ont pris toute la journée avec des réunions par Régions et par pays, ce qui rendit la matinée très stressante. L’élection de la Nouvelle Equipe de Coordination Latino-américaine a maintenu à tous en expectative de ceux qui seront les nouveaux élus. Mais en fin de compte, tout s’achève comme exige la loi et les élus furent :

Gabriela, du Venezuela, comme coordinatrice

Cléber, délégué pour le Brésil

Maria Jeanette, de Chili, comme déléguée des pays du Cône Sud.

Josefina, du Mexique, comme déléguée des pays d’Amérique Centrale et du Mexique.

Aily, du Pérou, comme déléguée des pays Bolivariens.

Dû au fait qu’aucun pays ne présenta de manière formelle son intention pour le choix du lieu de la prochaine Rencontre (VII EMLA), on a laissé ce point pour le faire plus tard, par le biais des consultations aux pays.

La nuit s’est achevée par l’Acte culturel entre les pays du Cône Sud, Brésil et Slovaquie.

25 Juillet: 5ème de la Rencontre

Pour ce jour il était prévu la Réunion des CN qui étaient surchargés de travail et en même temps mécontents de ne pouvoir faire un tour de la ville programmée ce jour.

A chaque serviteur une délégation était chargée de faciliter le Tour de la Zone Coloniale. Enfin nous sommes sortis de la grotte où, beaucoup pensait. Au vue des avis respectifs et orientation, nous commencions notre partie qui s’étendra jusqu’au soir.

Le lieu du déjeuner pour tous eut lieu à la forteresse Ozama, pendant lequel nous avons causé, joué, s’est dérangé mais nous nous sommes faits de nouveaux amis. Le prochain arrêt était au Marché « Modelo » pour pouvoir acheter des souvenirs propres. Et comment oublier l’accueil au magasin avec Café, Olive, Rafraîchissants et Mamajuana qu’ils nous offrirent ! Nous sommes restés beaucoup plus longtemps là-bas à cause de la pluie, désespérés car il se faisait tard pour le Rosaire du soir. Au rythme du Merengué nous nous sommes dirigés de nouveau à la Maison. A l’arrivée, nous avons commencé la prière du Chapelet. Malgré que beaucoup était fatigué, ils répondirent à l’appel.

L’Amérique Centrale égaya toute la nuit nous présentant principalement la beauté de ses pays.

26 Juillet: 6ème Jour de la Rencontre

Les luths personnels ouvrirent ce jour, chacun était responsable d’initier à sa manière. En passant dans les couloirs, on pouvait écouter des chants doux que sortaient des différentes chambres, malgré que tous ne l’aient pas fait pareil ce matin là.

Après le petit-déjeuner nous étions tous appelés à Maison de Retraite Béthanie, qui est un des projets de la Paroisse Saint Vincent de Paul. Chants, blagues, anecdotes et la bonne volonté des Missionnaires rassemblés là-bas donna grande joie aux personnes âgées qui vivent dans cette Résidence.

A l’arrivée à la Maison, des Orientations Générales sur la Mission ont été données dans lesquelles il a été mis à connaissance les différentes communautés où séjourneront les missionnaires étrangers.

L’Eucharistie entre les mains du Conseil Sortant et Entrant conclu la Rencontre, qui avait des invités très spéciaux des différentes branches vincentiennes du pays.

L’Acte Culturel a été une Nuit typique au rythme du Théâtre Noir qui résumait toutes les cultures réunies, des dramatisations et sana oublier les rythmes autochtones qui nous représentent dans le monde entier.

27 Juillet: 7ème Jour de la Rencontre

Soleil, Plage et sable, allons-y car il fait chaud. Avant la Messe d’envoi nous sommes allés à l’une des plages proches de la Capitale où nous avons partagé un bon moment et surtout nous avons vu la joie de ceux qui, pour leur position géographique n’ont pas de zones côtières.

Pendant un bon moment nous avons savouré la plage jusqu’à l’approche de l’heure de partir et de nous préparer pour la Messe qui nous attendait à la Paroisse. Au retour, chaque missionnaire localisa ses affaires personnelles dans les différents endroits pré établis.

L’émotion pour commencer ce jour la grande mission qui nous prendra deux semaines de travail ardu avec les différentes communautés du Secteur Paroissial.

Rapidement à l’instant que se mentionnait la Communauté, chaque missionnaire allait avec ses responsables de telle manière qu’il n’était pas permis de nous dire les adieux les uns des autres, sans bien connaître où nous serions logés ou allions vivre. De cette manière chacun partit vers son nouveau lieu de résidence.

MISSIONNAIRES DU CHRIST AVEC LA FORCE DE L’ESPRIT SAINT.

EMLA FO

  • EJV + JMJ 2011-2013

  • Social Network

  • Questions au P. Irving

  • Groupe du Mois

  • Abonnez-vous

    Souscris-toi à notre bulletin.

  • Twitter Feeds