• Rencontres

  • Rappel

  • Plan Quinquennal

  • III AG JMV 2010

  • Guestbook


    Adriane Santos
    mar., 24 avril 2012, 08:59:01 -0400
    Olá! Bom dia aos Jovens Marianos, espalhados pelo ...

    Víctor
    lun., 16 avril 2012, 08:15:32 -0400
    Hola gente del Internacional. Les pedimos que nos ...

    Carlos Guzman Rep. Dom
    jeu., 19 janv. 2012, 18:59:37 -0500
    Saludos herman@s de JMV, desde Rep. Dom. Les desea...

    Nicole
    ven., 13 janv. 2012, 09:21:34 -0500
    Mis queridos jóvenes de la JMV, un abrazo apretado...

    Vitalina
    lun., 26 déc. 2011, 20:57:12 -0500
    Hello! You have a very informative site! And here'...

  • Don

  • FANS de JMV Internacional

Juan Gabriel Perboyre

JUAN GABRIEL PERBOYRE
Fils aîné parmi les 8 enfants de la famille, Juan Gabriel est né le 6 Janvier 1802, jour de l´Epiphanie, à Puech, paroisse de Montgesty, diocèse de Cahors. Deux de ses frères sont rentrés à la Congrégation de la Mission; une de ses sœurs a été Fille de la Charité et une autre Religieuse Carmélite. Il a commencé son Petit séminaire à Montauban au mois de décembre 1818. En septembre 1826 il est ordonné prêtre. Immédiatement il est affecté au  Grand séminaire de Saint Floro où il travaille comme professeur et modérateur. Un peu plus tard, on lui remet de gérer le Séminaire de la congrégation à Paris. Mais, lui il persévère d´être envoyé aux missions, en suivant les pas de Saint Francisco Regis Clet. Finalement, en 1835 il est envoyé en Chine Continentale et le 29 août il débarqua à Macao.
Pendant 5 années il travaille infatigablement à la mission de Chine, parmi des difficultés et des persécutions, jusqu´à ce qu´il soit martyrisé le 11 septembre 1840, trahi par un de ses fidèles. Il est mort à Uchanfú. On lui a décerné la grâce de « participer d´une façon singulière au mystère de la Croix ». Son arrestation, son jugement et sa condamnation c´est une reproduction de la douloureuse passion de Christ. Il est mort sur la croix comme Lui. Sa profonde piété, nourrie de sa vie innocente et vigilante, le zèle apostolique pour le salut des hommes et le sincère désir de ressembler à Jésus-Christ, lui ont donné le surnom de « l´autre Christ ». Le Saint disait: « Nous ne pouvons être sauvés qu´en ressemblant à Christ. Quant nous serons morts, on ne nous demandera pas si on a été des savants, si on a occupé des charges distinguées, si on a fait une bonne impression ; on va nous demander si on s´est préoccupé de comprendre Jésus-Christ et de l´imiter ».
Agrandir l´empire de Jésus-Christ dans les âmes. Le missionnaire, en vertu de la vocation à laquelle il a été appelé par Jésus-Christ, doit désirer avec ardeur annoncer l´Évangile là où l´Église n´est pas encore établie. C´était celui-là l´idéal de Juan Gabriel, qui connaissait certainement l´esprit du Saint Fondateur.
« Il faut qu´ on se mette au service de Dieux et des gens …; être en état de faire ça, si on n´y est pas encore; être en disposition et prêt pour aller là où Dieu  le veule, servir volontairement au prochain, afin d´agrandir l´Empire de Jésus-Christ dans les âmes. Moi même, même si je suis vieux et malgré mon âge, j´ai toujours cette disposition dans moi, même s´il faut que je meurt sur le chemin, Dieu nous demande de notre bonne volonté, une véritable disposition afin de saisir toutes les opportunités de le servir, même si notre vie est en danger, et s´il faut aviver le désir de martyre, que des fois plaît à Dieu comme si l´on avait vraiment souffert ».
Il a été béatifié le 10 novembre 1889, par le Pape León Xiii et le 2 juin 1996 il a été canonisé par le Pape Jean Paul II. Sa fête liturgique se célèbre le 11 septembre.  Beaucoup de membres de notre Famille Vincentienne récitent tous les jours cette prière faite par le saint missionnaire:
Oh mon Sauveur divin ! Que je change et devienne Toi grâce à ton omnipotence et à miséricorde infinie ; que mes mains deviennent tes mains et ma langue ta langue ; que mon corps et mes sens ne servent qu´à ta gloire. Mais surtout, transforme mon âme et tous ses puissances : que ma mémoire, mon intelligence, ma volonté, soient comme ta mémoire, ton intelligence  et ta volonté; que mes actes et mes sentiments soient comme les tiens. Et ainsi tel que le Père te dit: « Moi-même aujourd´hui je t´ai engendré » qu´il puisse me le dire aussi, et rajouter encore : « celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur »
Amen

juan_gabriel_perboyre

Fils aîné parmi les 8 enfants de la famille, Juan Gabriel est né le 6 Janvier 1802, jour de l´Epiphanie, à Puech, paroisse de Montgesty, diocèse de Cahors. Deux de ses frères sont rentrés à la Congrégation de la Mission; une de ses sœurs a été Fille de la Charité et une autre Religieuse Carmélite. Il a commencé son Petit séminaire à Montauban au mois de décembre 1818. En septembre 1826 il est ordonné prêtre. Immédiatement il est affecté au  Grand séminaire de Saint Floro où il travaille comme professeur et modérateur. Un peu plus tard, on lui remet de gérer le Séminaire de la congrégation à Paris. Mais, lui il persévère d´être envoyé aux missions, en suivant les pas de Saint Francisco Regis Clet. Finalement, en 1835 il est envoyé en Chine Continentale et le 29 août il débarqua à Macao.
Pendant 5 années il travaille infatigablement à la mission de Chine, parmi des difficultés et des persécutions, jusqu´à ce qu´il soit martyrisé le 11 septembre 1840, trahi par un de ses fidèles. Il est mort à Uchanfú. On lui a décerné la grâce de « participer d´une façon singulière au mystère de la Croix ». Son arrestation, son jugement et sa condamnation c´est une reproduction de la douloureuse passion de Christ. Il est mort sur la croix comme Lui. Sa profonde piété, nourrie de sa vie innocente et vigilante, le zèle apostolique pour le salut des hommes et le sincère désir de ressembler à Jésus-Christ, lui ont donné le surnom de « l´autre Christ ». Le Saint disait: « Nous ne pouvons être sauvés qu´en ressemblant à Christ. Quant nous serons morts, on ne nous demandera pas si on a été des savants, si on a occupé des charges distinguées, si on a fait une bonne impression ; on va nous demander si on s´est préoccupé de comprendre Jésus-Christ et de l´imiter ».
Agrandir l´empire de Jésus-Christ dans les âmes. Le missionnaire, en vertu de la vocation à laquelle il a été appelé par Jésus-Christ, doit désirer avec ardeur annoncer l´Évangile là où l´Église n´est pas encore établie. C´était celui-là l´idéal de Juan Gabriel, qui connaissait certainement l´esprit du Saint Fondateur.
« Il faut qu´ on se mette au service de Dieux et des gens …; être en état de faire ça, si on n´y est pas encore; être en disposition et prêt pour aller là où Dieu  le veule, servir volontairement au prochain, afin d´agrandir l´Empire de Jésus-Christ dans les âmes. Moi même, même si je suis vieux et malgré mon âge, j´ai toujours cette disposition dans moi, même s´il faut que je meurt sur le chemin, Dieu nous demande de notre bonne volonté, une véritable disposition afin de saisir toutes les opportunités de le servir, même si notre vie est en danger, et s´il faut aviver le désir de martyre, que des fois plaît à Dieu comme si l´on avait vraiment souffert ».
Il a été béatifié le 10 novembre 1889, par le Pape León Xiii et le 2 juin 1996 il a été canonisé par le Pape Jean Paul II. Sa fête liturgique se célèbre le 11 septembre.  Beaucoup de membres de notre Famille Vincentienne récitent tous les jours cette prière faite par le saint missionnaire:
Oh mon Sauveur divin ! Que je change et devienne Toi grâce à ton omnipotence et à miséricorde infinie ; que mes mains deviennent tes mains et ma langue ta langue ; que mon corps et mes sens ne servent qu´à ta gloire. Mais surtout, transforme mon âme et tous ses puissances : que ma mémoire, mon intelligence, ma volonté, soient comme ta mémoire, ton intelligence  et ta volonté; que mes actes et mes sentiments soient comme les tiens. Et ainsi tel que le Père te dit: « Moi-même aujourd´hui je t´ai engendré » qu´il puisse me le dire aussi, et rajouter encore : « celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur »
Amen








  • EJV + JMJ 2011-2013

  • Social Network

  • Questions au P. Irving

  • Groupe du Mois

  • Abonnez-vous

    Souscris-toi à notre bulletin.

  • Twitter Feeds